Song Petit – Alain Souchon

Posted on by admin

Les nuages sont p’tits.
L’endroit où j’vis,
C’est p’tit, c’est trop p’tit.
On prend l’air, surpris.
C’est vrai qu’l’amour qu’on vit,
De loin il faisait plus agrandi.
Capitaine Némo,
Où il est, ton cargo?

Tu vois : on s’lèche plus l’museau.

Avant on s’caressait l’cœur,
On s’donnait des fleurs.
On aurait dit comme un peu l’bonheur.
Maintenant, l’dépliant s’déplie.
La lune est dans l’cagibi
Et la vie s’vide petit à petit.
Tout ça c’est tout p’tit, tout p’tit, tout p’tit.
Tout ça pas grand, pas gros.

Déjà, on s’lèche plus l’museau.

Demain, tellement classique
Avec ou sans pépites.
Tu proposes que des choses tellement petites,
Mais quelque part, cachés,
Engloutis, coulés,
Des mots d’amour sont abimés.
Aujourd’hui, nous deux, c’est trop p’tit.
Nous deux, maintenant, c’est zéro.

Tu vois : on s’lèche plus l’museau.

Le soleil est p’tit.
Les nuages sont p’tits.
L’endroit où j’vis c’est p’tit, c’est trop p’tit.
De loin il faisait plus agrandi.

Tu vois : on s’lèche plus l’museau…

and all i ever wanna be is far from the eyes that ask me in whose arms you re gonna be and is it true you only see desire as a sylph-figured creature who changes her mind
Now you are reading: Petit – Alain Souchon